Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne

Publié par David Gueudet sur 24 Octobre 2021, 12:22pm

Catégories : #COURSE À PIED

Entre Dhuis et Marne, c'est une course à laquelle j'ai participé en mai 2015 et mai 2016, une chouette épreuve très bien organisée et très près de chez moi, surtout depuis que je suis à Lagny-sur-Marne. Je n'ai malheureusement pas pu y participer 3 années consécutives et j'étais inscrit en 2020 avant qu'elle ne soit reportée puis annulée.

Du coup, cette année, elle figure très logiquement dans mon calendrier ! 15 ou 22 kilomètres ? A un mois de la SaintéLyon, j'opte pour la distance la plus longue. J'ai fait pas mal de volume ces dernières semaines (11 courses en 1 mois et demi dont 3 week-ends consécutifs avec 2 dossards) mais les compétitions de Badminton vont reprendre donc je vais peu courir d'ici à l'objectif de cette fin d'année 2021.

Après la très belle course du week-end dernier (21 kilomètres dans la Brie des Morin), j'enchaîne avec un format semblable puisque la distance est quasiment identique, le dénivelé est le même et le terrain assez semblable. La semaine s'est bien passée, je suis enfin débarrassé de mon rhume, j'ai fait une belle séance avec l'USTA jeudi soir puis une bonne séance de Badminton vendredi. Ne travaillant exceptionnellement pas samedi matin, j'ai pu accompagner des camarades du club sur leur séance Cross avec de super sensations, en espérant que cela n'aura pas trop d'influence sur ma forme du lendemain.

J'avais initialement prévu une petite balade dans l'après-midi mais je reste raisonnablement chez moi pour me reposer un peu et ne me couche pas tard donc j'aborde la course plutôt sereinement avec quelques ambitions quand même mais ce sera au feeling.

Dimanche 24 octobre 2021

Pour la première fois, le départ de la course est délocalisé de Pomponne vers Thorigny-sur-Marne. C'est près de chez moi mais je préfère y aller en voiture pour une question de logistique alors que Clément se fait lui un bel échauffement de 22 kilomètres pour rejoindre la zone de course !

J'arrive sur place de bonne heure, vers 7h30 pour un départ de la course à 8h30. Je retire tranquillement mon dossard, le numéro 1303, les nombreux cadeaux offerts aux participants et je file me préparer tranquillement à la voiture en croisant au passage quelques connaissances dont Eric.

Je reste un moment bien au chaud avant d'oser sortir un peu car il fait bien frais ce matin, à peine 5 degrés. Le soleil se lève seulement. Je ne m'échauffe pas à l'exception de quelques mouvements pour ne pas partir complètement à froid, je croise des amis de chez FunRun et retrouve Clément et Sylvain avec qui j'ai couru au Trail du Soldat de la Marne il y a 2 semaines.

On se place près de la ligne de départ puis juste derrière celle-ci, aux côtés de ceux qui seront aux avant-postes sur cette course. Il semble y avoir quelques clients chez MEGA et il y a Vincent qui devrait logiquement l'emporter. Petit clin d'œil au passage à JC qui aurait aimé participer à la course mais a manqué l'inscription de peu !

[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne
[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne
La course

A 8h31, c'est parti ! Je ne suis pas très chaud mais motivé et d'entrée de jeu, les sensations sont bonnes. Après la belle course sur le Tacot Briard, je veux en profiter en espérant y faire une performance du même type même si ça a l'air dense aujourd'hui avec du monde dans les allures que j'ai pu tenir à Saint-Cyr.

Je me retrouve rapidement en troisième position derrière Vincent qui part tranquille et devant, c'est Maxence de MEGA qui prend les commandes. C'est un départ rapide mais je me sens bien et le profil est favorable. Les six premiers kilomètres le sont d'ailleurs avec une bonne portion sur le plateau de la Dhuis avant de basculer vers une descente.

Je perds une première place lorsqu'un coureur de Pontault me dépasse. Je suis surpris par l'engagement qu'il y met vu le format de la course, trouvant sa respiration assez hachée et son accélération plutôt brutale. Mais je ne le connais pas. Ensuite, un autre gars me dépasse et lui, ça se sent qu'il est plutôt à l'aise, je me doute bien que je ne le reverrai pas.

De mon côté, je gère, tout va bien même si je sens que mes mollets sont un peu lourds de la séance de cross de la veille faite avec les pointes. Et l'allure est rapide quand même, je ne sais pas combien de temps je vais tenir cette intensité. Je ne me retourne jamais donc je ne sais pas trop si je creuse l'écart ou pas vis-à-vis des autres concurrents. Un jeune me dépasse à vive allure dans le bas d'une descente mais il ne fait pas la course et il s'arrêtera un peu plus loin, bien usé par la vitesse à laquelle vont les premiers.

Au 6ème kilomètre, on attaque la première difficulté du parcours, une belle montée le long des champs. Je connais bien l'endroit, j'y suis passé il y a peu de temps. Ce n'est pas très raide mais ça grimpe bien quand même et c'est relativement long pour une course nature comme celle-ci. Je me fais encore dépasser par un concurrent de l'USO Chelles en haut de la bosse, il relance fort, je n'essaie pas de le suivre. Je me retrouve sixième et un peu inquiet de m'être déjà fait doubler 3 fois alors que j'ai le sentiment de bien avancer sur ce début de course !

[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne

Allez, tout va bien pour autant, je préfère ne pas regarder derrière moi mais la situation se stabilise et je ne me fais plus rattraper désormais. Au huitième kilomètre, nous passons le premier ravitaillement de la course que je zappe totalement, concentré sur mon effort. Avec ces conditions météo (idéales ! Un froid sec parfait pour courir) et une durée de course aux alentours de 1h30, je n'ai pas besoin ni de m'alimenter ni de m'hydrater.

Dans la foulée, je rattrape le gars de Pontault qui a pris à boire au ravito et semble déjà accuser le coup. Il est parti trop vite, je ne le reverrai plus. La descente qui suit m'est très favorable, très roulante et parfois un poil technique, ce qui ne semble pas rassurer le gars de Chelles qui me devance. J'imagine que c'est de courte durée mais je repasse devant lui, étant plus à l'aise en descente.

Derrière, sur la portion plate en Bords de Marne, il relance bien alors que je ne ralentis pas et me repasse devant. Je n'essaye pas de l'accrocher mais je le garde en ligne de mire, ce qui me permet d'aborder la belle montée de l'entrée de la Forêt des Vallières pas loin derrière lui et avec Maxence de MEGA juste devant aussi, on lui a repris un peu de terrain sur la portion précédente.

Les montées ne sont pas particulièrement mes alliées donc je gère tranquillement, à un rythme qui me paraît très correct vu le terrain même si j'ai peur que ça revienne de l'arrière étant donné que je ralentis forcément. Je pense ne pas m'en sortir trop mal, je limite la casse vis-à-vis des deux coureurs que je vois devant et je relance plutôt bien une fois en haut. L'occasion de saluer la superbe organisation au passage avec ce parcours magnifique, les bénévoles vraiment au top et le balisage impeccable.

Je ne cours pas souvent ici mais je connais bien le coin car c'est près de chez moi, j'ai participé deux fois à Entre Dhuis et Marne, une fois au Marathon de Marne-et-Gondoire et quand je vais courir avec Alex et Franck, c'est souvent par-là. C'est d'ailleurs ici que je suis venu tester mes Evadict Race Light la première fois et ce sont elles que je porte aux pieds aujourd'hui. Elles sont idéales pour ce terrain et cette vitesse !

Autrement, j'ai juste mon short léger, un tee-shirt à manches longues et le maillot de l'USTA. Ni gants, ni casquette, je cours le plus léger possible et c'est agréable. Après un peu de chemins sur le haut de la Forêt, nous prenons la grande et belle descente pour retourner vers les Bords de Marne. C'est là que je grignote pas mal de terrain sur Maxence et surtout Geoffrey de l'USO Chelles. Mais je ne recolle pas pour autant, je reste tout proche.

On longe la Marne un moment avant de revenir un poil plus haut, un quasi demi-tour qui me permet de voir qu'il n'y a pas grand monde derrière et ça fait plaisir. Cependant, j'aperçois quand même deux coureurs qui ne sont pas bien loin et menacent ma cinquième place. Mais je n'ai pas envie de revivre le scénario de la semaine passée où je me suis fait déposer dans la montée du 16ème kilomètre... En sachant que je connais très bien la prochaine difficulté, une grosse montée qui intervient très peu avant le 16ème kilomètre justement !

Je relance bien tant que c'est plat et j'essaie de garder un bon rythme dans le début de la montée. Maxence disparaît progressivement, il va très bien finir. Geoffrey monte bien mais je reste en embuscade, prêt à le rattraper s'il craque un peu. Je ne regarde pas ce qui se passe derrière. En revanche, j'ai de nouveaux concurrents à rattraper puisque nous avons retrouvé les coureurs du 15km qui sont partis 30 minutes après nous mais ont quelques kilomètres de moins au compteur.

Allez, la montée est bien raide, je le sais, je la connais. Je marche un peu, sur quelques dizaines de mètres, pour souffler. Puis, je relance. L'ambiance est sympa, il y a plusieurs photographes, quelques spectateurs et un groupe de musique en haut. J'ai toujours le sourire, c'est bon signe ! 

Un peu plus loin, on part sur la gauche, on passe le deuxième ravitaillement que je zappe également alors qu'il ne reste plus que 6 kilomètres à parcourir. On est à Carnetin, ça sent bon la fin de course mais Sylvain m'a prévenu avant le départ, les derniers kilomètres ne sont pas faciles !

[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne

Je sens que Geoffrey pioche un peu ou alors, c'est moi qui suis bien mais je reviens très progressivement. Je ne veux pas faire l'effort trop tôt pour le reprendre car je ne veux surtout pas me griller. On a déjà fait 16 kilomètres à bonne allure, je ne dois plus avoir beaucoup de réserves. Je parviens à, bien relancer mais il garde un bon rythme aussi, l'écart se stabilise à nouveau. J'ai eu l'occasion de voir derrière moi à un moment et il n'y a personne à l'horizon, ce n'est pas terminé mais c'est bon signe, j'ai bien passé la partie la moins favorable pour moi avec la grosse montée.

Après une belle partie de course plus favorable où les kilomètres ont bien défilé, on attaque une descente qui nous mène dans une zone très variée très semblable à un cross avec un parcours difficile, pleins de petites bosses, des virages, j'adore ! C'est éprouvant à ce moment de la course mais c'est vraiment très sympa et ludique. Je prends mon pied même si je serre les dents.

C'est à la sortie de ce passage potentiellement glissant et technique, dans un passage sans danger, juste après qu'un bénévole m'ait indiqué "plus que 2 kilomètres" que je me vautre lamentablement en plongeant à plat ventre, sûrement en ayant buté sur une racine. Une bien belle gamelle que personne n'a pu voir, désolé ! Je jette un œil derrière et je repars aussitôt, un poil secoué mais tout va bien. Je sens que le genou a cogné mais je vais pouvoir finir la course normalement et je suis même assez déterminé pour revenir sur Geoffrey malgré tout.

Bon, il ne faut pas exagérer, j'accuse quand même un peu le coup avec les plus de 20 kilomètres parcourus, la fatigue donc l'adrénaline provoquée par la chute ne suffit pas pour que je revienne. Il ne manque pas grand chose, je finis vraiment plutôt bien, à bonnes enjambées mais sur les talons du chellois, à 1 seconde de lui sur la ligne d'arrivée ! 

[24/10/2021] Entre Dhuis et Marne

Eh bien, quelle course plutôt accomplie ! Et quel plaisir de retrouver les mêmes sensations que le week-end précédent, sur un terrain semblable entre bois et champs, avec le même dénivelé et un petit kilomètre supplémentaire. Je finis même avec une meilleure allure puisque j'ai quasiment 14km/h de moyenne.

A la montre, j'ai 21,72 kilomètres en 1 heure 33 minutes et 23 secondes pour 374 mètres de dénivelé positif. Je termine 5ème au scratch sur 181 arrivants et 2ème sénior, à 1 seconde du 1er puisque c'est Geoffrey. Nous serons tous les deux récompensés. Devant, Maxence termine une minute plus tôt et c'est Vincent qui l'emporte en un peu plus de 1h27.

La cérémonie de récompenses se déroule en toute fin de matinée, l'occasion de croiser pas mal de connaissances en amont, de manger une bonne crêpe offerte par un restaurateur du coin (il va falloir que j'aille tester sa crêperie !), de blablater et de regarder les résultats affichés. Que c'est agréable avec cette belle météo, pas très chaude mais très ensoleillée.

Nicolas remporte le 15km devant Karl, course sur laquelle Benoît et Said terminent quasiment ensemble. Christophe et Dom y représentaient également Torcy ! Marylin termine 3ème féminine.

Sur le 22km, Clément ne termine que 3 minutes derrière moi malgré ses 22 kilomètres d'échauffement, juste derrière Eric et devant Sylvain qui est parti un peu trop vite en début de course. Suivent notamment Antonio et Laurent.

Merci à Benoît, Stéphane et au Photo Club Pomponnais pour les photos

Merci à Benoît, Stéphane et au Photo Club Pomponnais pour les photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Super ton récit David, on revit les moments de la course !
Encore félicitations à toi pour cette course et quand on prend connaissance de ton activité de la veille, c'est très fort !
Une très bonne SaintéLyon à toi.
Maxence ;-)
Répondre
D
Merci beaucoup Maxence ! Au plaisir de se croiser sur une prochaine course :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents