Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[27 & 28/06/2020] Oxy'Virtuel

Publié par David Gueudet sur 2 Juillet 2020, 18:04pm

Catégories : #COURSE À PIED

[27 & 28/06/2020] Oxy'Virtuel
Cette année sportive 2020 est décidément bien particulière ! Et l'Oxy Trail ne fait pas exception avec l'annulation de la course dès le mois d'avril à cause du contexte sanitaire n'en permettant pas la tenue pour fin juin. Mais finalement, à quelques semaines de la date prévue de l'épreuve, l'idée du remplacement de la course par un événement virtuel a germé. C'est donc dans le courant du mois de juin que l'Oxy'Virtuel a vu le jour afin de permettre de reverser des fonds à l'association des Restos du Cœur, soutenue chaque année par des dons de participants à l'Oxy Trail.
 
Ainsi, chaque concurrent peut s'inscrire en choisissant la somme qu'il souhaite verser entre 5€, 10€ et 15€, peu importe la distance qu'il désire parcourir (parmi les distances de courses habituelles : 5, 13 et 23 kilomètres). D'ailleurs, on peut se décider au dernier moment puisque l'on ne choisit pas la distance à l'inscription mais on renseigne simplement (preuve à l'appui) son résultat à l'issue de la course.
 
Une fois inscrit, je reçois mon dossard, le numéro 21 pour ma 8ème participation à l'Oxy Trail, ayant pris part à toutes les éditions de cette course née en 2013. C'est même symboliquement mon 10ème dossard sur cette course puisque j'ai cumulé les 13 et 5 kilomètres lors des deux précédentes éditions. Il ne me reste plus qu'à courir, le week-end des 27 et 28 juin, sur l'une des distances au choix... Et ce sera même sur deux distances avec un programme improvisé au dernier moment.
[27 & 28/06/2020] Oxy'Virtuel

Samedi 27 juin 2020

13 kilomètres

 
Pour bien débuter le week-end, je retrouve mon frère, Nicolas, ce samedi matin. Nous filons en direction du Parc de Noisiel afin de courir sur les traces de l'habituel parcours de 13 kilomètres auquel j'ai participé à 5 reprises (2013, 2014, 2016, 2018, 2019). Nous retrouvons sur place, vers 10h30, Benoît Ponton, l'organisateur de l'Oxy Trail, qui a pu y prendre part en tant que coureur pour la première fois (!). Il vient d'en finir, en un peu plus de 52 minutes. On discute un peu puis on s'élance, à 10h35.
 
Pour le début de parcours, on ne prend pas précisément la trace habituelle puisque les zones herbeuses n'ont pas été tondues comme elles le sont chaque année pour la course. Nous zigzaguons donc un peu pour rejoindre le chemin en descente qui nous permet d'aller vers le bas du Parc de Noisiel en direction du Parc du Château de Champs-sur-Marne. Les premières centaines de mètres sont très favorables et nous permettent de nous échauffer. 
 
Aujourd'hui, nous n'avons pas la possibilité de traverser les allées du Parc du Château de Champs puisqu'il est fermé au public alors qu'il nous est ouvert lorsque la course passe par-là. Il faut donc le contourner et remonter le long des grilles, ce qui n'est pas désagréable et se fait bien puisque le chemin relativement étroit peut sans problème nous accueillir, à 2 plutôt qu'à 2000... On rentre un peu plus dans le vif du sujet à présent. La montée n'est pas très pentue mais assez longue. Une fois en haut, au niveau de l'entrée vers le Château, nous atteignons déjà les 5 kilomètres de course.
 
Cette année, ni photos, ni ravitaillement à cet endroit, nous ne nous y attardons donc pas et poursuivons notre progression, en direction du Bois de la Grange. Après quelques hésitations entre des chemins très semblables, nous y arrivons sans soucis. Il nous manque l'ambiance des groupes de musique qui nous accompagnent habituellement sur le parcours. Je ne vis pas la course dans la foule de coureurs qui nous entourent encore bien dans ces passages (avec une pensée pour les amis de Handi Fun Sport que l'on a longtemps côtoyés l'an dernier) mais c'est sympa quand même de pouvoir retrouver ce traditionnel parcours.
 
On ressort ensuite du Bois pour rejoindre la Promenade de la Chocolaterie. Ayant fait le crochet autour du Parc du Château de Champs en début de parcours, nous décidons de ne pas faire celui de la Ferme du Buisson où se trouve un autre ravitaillement tous les ans afin d'essayer de finir avec la distance exacte de 13 kilomètres. Probablement une erreur puisque nous n'avons pas vraiment fait de rab. Tant pis, nous remontons le chemin pour passer au-dessus du cimetière avant de redescendre peu après dans l'herbe pour nous diriger vers les étangs qui nous mènent à l'Amphithéâtre extérieur dont nous montons les marches. Là aussi, nous redescendons presque aussitôt dans l'herbe. Nous essayons de suivre très exactement le parcours habituel mais ce n'est pas si simple sans les bénévoles et le balisage, malgré mon expérience du parcours. 
 
On ne fait pas le petit détour (là encore pour un ravito !) par la Mairie de Noisiel mais rejoignons directement le Parking où se trouve habituellement la bifurcation où les concurrents du 23km partent à droite tandis que ceux du 13 attaquent les 2 derniers kilomètres. On longe ainsi le barrage avant de retrouver le Parc de Noisiel... qu'il faut désormais remonter ! Encore plein de souvenirs ici où je motive Julie à finir sans marcher ou encore où j'ai accompagné Dylan sur la fin de sa course il y a quelques années. C'est vraiment la difficulté principale du parcours, en toute fin d'épreuve. Mais une fois en haut, on se dirige dans l'herbe, dans la zone où se trouve l'arche d'arrivée lorsque la course a lieu réellement... mais nous y arrivons avec seulement 12,5 kilomètres parcourus.
 
On gagne donc le droit de faire un peu de rab sur le haut du Parc où on croise à nouveau Benoît Ponton accompagné de Joël Ducrot, ancien vainqueur de la course qui a parcouru 23 kilomètres ce matin. On rajoute donc une petite boucle où j'accélère pour finir avec un peu plus de vitesse en profitant de bonnes sensations. Nico termine à son rythme, pas loin derrière. 13,1 kilomètres et 125 mètres de dénivelé positif en 1 heure 11 minutes et 35 secondes, une belle sortie dans des conditions idéales en arborant nos tee-shirts Oxy Trail de précédentes éditions. Mission accomplie ! Benoît nous prend en photo autour de la banderole Oxy Trail, nous discutons un peu puis rentrons à Croissy pour un repas bien mérité.
[27 & 28/06/2020] Oxy'Virtuel

Dimanche 28 juin 2020

23 kilomètres

 

Rebelote ce dimanche, direction le Parc de Noisiel mais un peu plus tôt que la veille. On s'est donné rendez-vous pour 9h00 avec JC de l'USTA et Julie qui nous rejoint à vélo. Je le sais, ce ne sera pas une sortie du même ton qu'hier... ce sera plus long et plus rapide puisque mon camarade de course du jour est un costaud ! Avec de beaux résultats sur l'Oxy Trail notamment.

On s'élance à 9h05 depuis le haut du Parc pour un début de parcours similaire à celui réalisé samedi avec Nico. Je n'ai pas eu de mal à trouver un autre tee-shirt de l'Oxy Trail à porter, en ayant une petite collection. C'est parti et d'entrée de jeu, je sens qu'on ne va pas traîner. On profite de la portion descendante dans le Parc pour avancer à bonne allure.

Les 11 premiers kilomètres sont communs avec le circuit de la veille. Tout va bien, je sais que je ne tiendrai pas à ce rythme en étant aussi à l'aise jusqu'au bout mais on discute sans traîner pour autant. L'avantage, c'est que je n'ai pas l'hésitation de la veille pour les chemins qui mènent au Bois de la Grange donc on n'y perd pas de temps. Et ce coup-ci, on contourne la Ferme du Buisson et on passe devant la Mairie de Noisiel. On perd d'ailleurs Julie dans la descente qui suit la montée des marches de l'Amphithéâtre mais elle nous retrouve rapidement après qu'on l'ait attendue.

Une fois arrivés au niveau du Parking où se trouve la bifurcation des parcours, nous prenons donc à droite aujourd'hui pour nous diriger vers la Base de Torcy par les Bords de Marne. On avance pendant 3 kilomètres avec quelques petites incertitudes de trajet et je commence à serrer un peu les dents mais Julie m'encourage et JC est un lièvre idéal pour continuer de bien avancer. Une chose est sûre, il ne faiblira pas car il est à son rythme de croisière... malgré 14 kilomètres bouclés en à peine 1h00 !

C'est là que l'on s'arrête quelques instants, face au portail fermé de la Base. Julie me tend son bidon, je bois un coup. Dans le doute, on préfère ne pas continuer et faire demi-tour même si nous aurions pu aller un peu plus loin et ainsi retrouver la Base de Torcy pour continuer sur le parcours habituel du 23km. Tant pis, on revient sur nos pas mais on sort au niveau du pont qui mène à Vaires pour basculer sur l'autre rive de la Marne.

Je me sens un peu mieux sur cette portion un peu plus étroite mais JC commence à accélérer donc l'effort est soutenu. On rejoint ainsi la Base de Vaires. C'est le passage où j'ai bien souffert en 2017 : j'attendais alors impatiemment la ravitaillement tenu par mon frère. Je tiens bon même si les jambes commencent à être lourdes. Julie continue de m'encourager, JC aussi. J'accuse un peu le coup mais la fin est proche.

On traverse ensuite la passerelle qui relie la Base de Vaires et le Parc de Noisiel, seulement remise en place vendredi, ça tombe bien ! Nous continuons sur l'assez longue ligne droite en bas du Parc avant d'attaquer la montée finale que je connais par cœur mais que je redoute toujours, surtout après 21 kilomètres à 14km/h environ.

Allez, un dernier effort, cette belle côte pour remonter tout en haut du Parc avant de tourner à gauche dans l'herbe pour foncer vers la ligne d'arrivée. Bon, comme la veille, on arrive avec quelques centaines de mètres de moins que notre objectif mais on est quand même plus proche cette fois. Et on pourrait même croire que le public est venu nous accueillir tant il y a de l'ambiance mais c'est en fait un rassemblement de fin d'année d'une association de type Capoeira ou un autre art martial.

On ajoute une petite boucle pour obtenir les 23 kilomètres désirés et voilà, j'en termine à peine plus d'une heure et quarante minutes après notre départ et précisément en 1 heure 38 minutes et 59 secondes de temps de déplacement avec un tout petit peu plus de dénivelé positif mais quasiment pareil. Je mets donc une grosse claque à mes chronos de 2015 (1h54) et 2017 (1h52), merci JC ! Et il faut croire que la forme est bonne, quand même, ça fait plaisir.

Grâce à cela, je finis en 5ème position du 23km, juste derrière JC du coup et quelques références de la course à pied francilienne... Un super résultat pour moi qui me permet de gagner un maillot collector de l'Oxy Trail 2020 qui sera du coup celui de l'édition 2021. Je vais pouvoir le porter en avance !

Joël, qui a pris part aux 3 distances, termine 4ème du 5km, juste devant l'ami Benoît Pey., loin de l'intouchable vainqueur en 16 minutes. Sur le 13km, Hendry de la Rosa que j'ai croisé samedi finit 2ème, juste devant Barbara Sanchez qui fait podium au scratch, elle la multiple vainqueur du 23km réel. Benoît Ponton prend la 5ème position.

Une belle épreuve, dans ce cadre sanitaire si complexe avec plus de 400 participants toutes distances confondues, mais vivement 2021 et une véritable édition de l'Oxy Trail ! Hâte d'y être...

[27 & 28/06/2020] Oxy'Virtuel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents