Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[11/04/2020] Trophée Kinder Surprise

Publié par David Gueudet sur 11 Avril 2020, 12:19pm

Catégories : #COURSE À PIED

[11/04/2020] Trophée Kinder Surprise

Mardi 7 avril, Eric Leblacher crée une course virtuelle pour ce samedi 11 avril. Le principe initial est simple : chacun s'inscrit en indiquant son numéro de dossard (en fonction de ceux déjà pris), son prénom et un pseudonyme associé. Je n'hésite pas longtemps malgré le fait que je sois engagé ce même samedi matin pour le Confined Sport Challenge. 11h le départ du Trophée Kinder Surprise, entre 10 et 12h pour le CSC, il va falloir trouver une organisation...

Je suis le cinquième inscrit au TKS donc je prends le dossard numéro 5 que je n'aurai ensuite plus qu'à me confectionner, comme chacun des concurrents de cette course pour le fun, qui devra mesurer 6 kilomètres. Entre temps, les activités physiques sont interdites en Seine-et-Marne et dans d'autres départements franciliens entre 10h et 19h. Cela tombe plutôt bien pour moi pour le coup puisque le départ est avancé à 9h. Certains pourront faire la distance demandée dans leur jardin tandis que ce n'est pas possible pour d'autres, comme moi, qui doivent nécessairement aller en extérieur, en respectant les consignes évidemment : à 1 kilomètre au plus loin de chez soi, seul, en 1 heure maximum.

Samedi 11 avril

Oh, le réveil n'est pas simple ce matin. Heureusement, il n'y a pas à prendre la route pour aller sur le lieu de course ni à récupérer son dossard puisque je pars de chez moi et mon dossard est d'ores et déjà dans ma chambre. Je petit-déjeune donc tranquillement avant de partir sur les coups de 8h45.

Tenue classique pour cette course vues les conditions météorologiques exceptionnelles : il fait beau et déjà très doux, on se croirait en juillet. Je pars donc en short et tee-shirt, casquette sur la tête, dossard perso accroché au TS à l'aide de 4 épingles à nourrice (j'ai un stock dans mon sac de course à pied) et mes chaussures de route Kalenji Kiprun Ultra Light.

En plus des vêtements, je pars évidemment avec ma montre dont je commence à avoir du mal à me passer pour aller courir. Mais je pars aussi avec mon portable pour enregistrer ma performance sur Runtastic Adidas, comme demandé par Eric pour notre épreuve. Et évidemment, j'ai ma pièce d'identité et une attestation dérogatoire.

Allez, je suis prêt, c'est parti pour un échauffement tranquille, un léger footing et quelques gammes, histoire de ne pas démarrer directement la course. Je fais 2.34 kilomètres en un peu moins de 15 minutes puis il est l'heure de se placer sur la ligne de départ ! Enfin, au bout de la piste cyclable quoi.

La course

C'est parti ! Hum oui, je suis bien élancé mais le démarrage est chaotique car je galère un peu à ranger le téléphone dans ma pochette, j'appuie involontairement sur pause sur ma montre que je relance aussitôt... Et c'est peu dire que je ne me sens pas en forme olympique. Mais le but, c'est de se défouler, pour le fun, alors let's go !

J'ai choisi de commencer par la portion en faux-plat montant puisque je vais parcourir 6 fois (3 aller-retours) une ligne droite d'un poil plus d'un kilomètre. Je pars trop vite, évidemment, mais pour autant, je ne suis pas très rapide. 3'50 le premier kilomètre, ce n'est pas glorieux mais tout seul, c'est déjà pas si mal. Dans l'autre sens, le parcours est plus favorable donc plus en aisance, je fais également le deuxième kilomètre en 3'50.

Le souci, c'est que je grimace déjà, ça promet. Je ne vais pas pouvoir tenir le rythme. Heureusement, je ne suis pas trop gêné par la petite douleur au tendon d’Achille que j'ai depuis peu, conséquence d'une reprise de la course à pied après une pause et sur bitume uniquement... Enfin, c'est ce que je suppose en tout cas.

Le troisième kilomètre, plutôt en faux-plat montant, est délicat mais je relance correctement sur le retour. Je regarde très occasionnellement la montre pour vérifier mon allure... Bon eh bien je vais arrêter de la regarder, sauf pour le kilométrage, car je ne vais pas aussi vite que je l'aimerais.

En plus, j'entends la voix de Runtastic sur mon portable qui annonce les kilomètres en décalage avec ce que m'indique la montre, ce qui n'est pas bon signe. Allez, mine de rien, la fin de l'épreuve approche, je ne profite pas des masses mais je compte bien tenir une allure correcte jusqu'au bout quand même. Arrivé au bout de la piste cyclable, je pars pour mon troisième et dernier aller-retour.

Cette fois, je ne vais pas jusqu'au rond-point, je préfère faire demi-tour avant, peu après la sortie de la piste cyclable, pour essayer de finir par du faux-plat descendant. Evidemment, je n'ai pas très bien calculé la chose et ça ne suffira pas. Je parcoure toute la piste puis je continue au bout en descendant le faux-plat qui mène jusqu'au pont et je reviens pour finir les 6 kilomètres en montant.

Lorsque la montre affiche 6.00, je stoppe ma course et le chrono : 23'59 ! Ce n'est pas terrible mais ça reste un résultat correct vue la vitesse que j'ai perdu en si peu de temps. Vivement que les séances d'athlétisme sur piste reprennent... 15km/h de moyenne tout de même, je m'en satisfais. Je regarde le portable et sur Runtastic, j'ai encore 250 mètres à faire donc je trottine un peu après avoir marché, histoire de valider les 6kms aussi sur cette application. Je les boucle 25 minutes et 22 secondes après le départ.

Je traverse ensuite la route pour faire la petite photo "selfie avec le dossard" devant le lac (autour duquel il n'y a pas de chemin, je précise) puis je rentre tranquillement chez moi en marchant... Car cette épreuve constitue en quelques sortes un échauffement pour le Confined Sport Challenge qui m'attend pour le troisième samedi consécutif avec un départ vers 10h00.

Au final, une sortie de 50 minutes avec 9,3 kilomètres au compteur et 35 mètres de dénivelé positif. Tous les autres participants envoient leurs résultats et leurs photos, un moment de partage très sympathique avec des personnes que je connaissais mais aussi beaucoup d'inconnus, tous invités par Eric à rejoindre ce petit challenge à la con mais tellement plaisant dans ce contexte.

Pour l'anecdote, je finis 4ème au scratch sur 60 concurrents (dont 59 finishers), au pied du podium ! Je n'aurai donc pas de Kinder Surprise ! ^^

[11/04/2020] Trophée Kinder Surprise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents