Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

Publié par David Gueudet sur 1 Mai 2020, 09:50am

Catégories : #COURSE À PIED

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

C'est en ouvrant un fil de discussion à propos des courses virtuelles solidaires sur le forum Kikouroù que j'ai appris l'existence de cette opération organisée par SB Consult entre le 1er et le 3 mai prochains. Le principe est de parcourir 3 kilomètres pour participer à une mobilisation nationale en soutien aux soignants, chercheurs et personnes les plus vulnérables avec une inscription fixée à 5€ (minimum, un don plus conséquent pouvait être fait), intégralement reversée dans le cadre de l'opération Tous unis contre le virus menée conjointement par la Fondation de France avec l'AP-HP et l'Institut Pasteur.

Evidemment, la sortie de 3 kilomètres doit être effectuée dans le strict respect des règles en vigueur. Cette opération, soutenue par des athlètes de haut niveau et des organisations de course notamment rassemble plusieurs milliers de coureurs partout en France et un classement sera établi pour le symbole. 

A titre personnel, cette épreuve remplace le Semi-Marathon des Foulées de l'amitié qui devaient se dérouler ce vendredi 1er mai à Chelles, une course à laquelle je suis fidèle depuis 2015 et pour laquelle j'avais gagné un dossard gratuit grâce à un jeu sur Facebook cette année. Ce sera donc ma quatrième course virtuelle solidaire après les 4km des Confinés Solidaires, La Confinée et l'EDP Rock'n'Roll Madrid Virtual Run.

Sortant justement de mon marathon en 4 jours en soutien à la lutte contre le COVID-19 en Espagne et ayant déjà couru un 3 km pour La Confinée, j'ai cherché une idée de défi originale pour faire ces 3 kilomètres différemment et grâce à Julie, j'ai monté mon challenge : 1 kilomètre en dribblant avec un ballon de Basketball, 1 kilomètre en dribblant avec une balle de Football et 1 kilomètre en envoyant un disque d'Ultimate et en allant le rechercher à chaque fois jusqu'à ce que j'atteigne la distance souhaitée !

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

Vendredi 1er mai

C'est après ma session de circuit training quotidienne du matin en visio avec deux élèves badistes que je me prépare pour ce petit challenge qui sort de l'ordinaire. Je prépare mon attestation dérogatoire que je mets avec ma pièce d'identité et je mets dans un sac à dos mon ballon de Basketball, une balle de Football et deux disques d'Ultimate (sait-on jamais)... Ce défi est une belle motivation pour moi, je sens que cela va être sympa.

La météo n'est pas idéale mais la température est bonne. Il y a un peu de vent et c'est bien gris, la pluie risque de s'inviter à la course mais tant pis. Je pars donc en short mais avec un coupe-vent en haut en plus de mon tee-shirt. Et je chausse mes chaussures de course de ces derniers temps, les Kalenji Kiprun Long, qui devraient bien faire l'affaire.

Pour le choix du lieu où réaliser mon épreuve, je n'avais pas beaucoup de possibilités. Il faut que ce soit un endroit non-fréquenté, suffisamment grand sans risque d'y perdre mes disques et à moins d'un kilomètre de la maison... C'est donc une évidence, je me rends sur le Parking du Décathlon près de chez moi. Ce qui me fait un petit échauffement d'un kilomètre pour y arriver (sans chercher à optimiser le tracé mais le lieu est bien à moins d'un kilomètre de chez moi à vol d'oiseau).

Tiens, étrange pour un 1er mai pendant le confinement, une voiture se rend en direction du Parking également... Mais je ne verrai en tout que 2 véhicules passer et pas le moindre piéton. L'endroit est bien désert et idéal pour mon exercice vu l'espace dont je dispose, d'autant que c'est quand même le parking d'un magasin spécialisé dans le sport. Je ne me place pas sur la partie la plus grande du parking, c'est inutile, je m'installe près de l'entrée de celui-ci, dans une zone en 3 allées d'une centaine de mètres chacune.

Kilomètre 1 : Dribbles de Basketball

C'est parti pour 4 ou 5 boucles à courir tout en dribblant avec mon ballon de Basket ! La difficulté principale, c'est qu'il n'est pas très bien gonflé vu qu'il n'a pas servi depuis bien longtemps mais il rebondit plutôt bien pour autant. Le sol est humide mais ce n'est pas glissant donc c'est sans danger. 

Tout se passe bien, je ne perds à aucun moment le contrôle de la balle et peux ainsi réaliser l'exercice en une seule fois. Le parcours est tout sauf sympa mais il a le mérite d'être parfaitement adapté puisque tout plat et suffisamment grand pour que je n'ai pas à faire 50 aller-retours. Le GPS de la montre fonctionne impeccablement vu l'endroit.

Au bout de 3 boucles, je varie un peu en faisant un 8 entre deux allées du parking puis je finis en faisant quelques longueurs pour atteindre la distance exacte souhaitée. Je stoppe le chrono au bout d'un kilomètre d'effort : 4 minutes et 25 secondes. Je n'envisageais pas d'être aussi efficace, c'est cool !

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

Kilomètre 2 : Conduite de balle

Allez hop, je ne prends pas un instant de pause, le but du défi, c'est quand même d'enchaîner les trois disciplines à réaliser ! Je prends ma balle de Football et attaque la deuxième partie de la course. Ce coup-ci, je conduis donc la balle avec les pieds. Cela fait un moment que je n'ai pas fait de Football également, surtout en extérieur, n'ayant que quelques fois l'occasion d'en faire avec des collègues de boulot.

Je démarre à fond, sur la lancée de mon début d'épreuve et avec le plaisir de retrouver ces sensations d'accélérer une balle aux pieds, une exercice que j'affectionne particulièrement parce que je l'ai énormément réalisé quand j'étais enfant, malgré le fait que je n'ai jamais évolué dans un club de Foot.

Je calme un peu le jeu ensuite mais en gardant un bon rythme, en alternant entre des tout-droits de 100 mètres, des virages pour revenir au terme d'une boucle ou de nouveaux passages en 8 entre les allées du parking. Plutôt à l'aise, je ne fais que quelques petites erreurs de poussée de balle ou de trajectoire mais tout va bien. 4 minutes tout pile pour boucler le kilomètre à effectuer, très agréablement surpris !

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

Kilomètre 3 : Lancers d'Ultimate

Mais il est maintenant temps d'attaquer l'épreuve la plus difficile des trois réalisées ce jour ! Plus dure parce que la fatigue commence à se faire ressentir, surtout en enchaînant directement après les deux premières disciplines. Plus dure parce que le vent y aura plus d'impact, surtout que la pluie vient se mêler à la fête alors qu'elle n'était pas intervenue jusque-là. Et surtout plus dure parce que ce n'est pas qu'un exercice linéaire de dribbles ou de conduite de balle mais un véritable effort en fractionné !

En effet, ce troisième kilomètre est assez mouvementé puisque je dois en permanence lancer le disque dans un premier temps, courir pour aller le rechercher, le ramasser et le relancer à nouveau. Il demande de l'énergie en permanence, de la lucidité pour bien envoyer le disque et jauger sa trajectoire afin d'aller le récupérer sans perdre de temps.

Autant dire que j'en ai bien bavé mais aussi que je me suis bien amusé ! Que de plaisir depuis le début de cette épreuve, quel bonheur de pouvoir participer à une course solidaire tout en variant véritablement les efforts. Un défi très sympa grâce principalement à l'inspiration de Julie qui m'a plus que soufflé les idées de Basket et d'Ultimate ! Je prends mon pied ce matin.

Forcément, je mets un peu plus de temps à boucler ce troisième kilomètre, bien fatigué mais très content. 5 minutes et 30 secondes à faire des va-et-vient dans tous les sens sur cette portion de parking.

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur

Au final, un chrono très correct vus les exercices réalisés puisque je boucle les 3 kilomètres en 13 minutes et 55 secondes. Evidemment, je serai extrêmement loin au classement mais ce n'est pas l'important. J'ai apporté ma contribution et en plus, j'ai pris beaucoup de plaisir tout en réalisant un temps que je n'aurais jamais imaginé réaliser, je pensais éprouver bien plus de difficultés à boucler ces 3 bornes si particulières.

 

NDLR : Pour l'anecdote, je termine 4693ème sur 20154 classés.

[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur
[01/05/2020] Les coureurs ont du cœur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents