Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)

Publié par David Gueudet sur 2 Juin 2019, 14:13pm

Catégories : #COURSE À PIED

[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)

C'est parti pour un beau mois de juin de sport ! Cela commence ce week-end dans le Nord de la Seine-et-Marne et cela se terminera le 30 juin avec l'Oxy Trail ! D'ici-là, quelques soirées d'athlétisme à Saint-Maur, un week-end de Badminton dans la Creuse, le Marathon de Marne-et-Gondoire et un 10km à Ozoir sont au programme. Cette semaine, c'est un petit Trail de 18 kilomètres qui est au programme à l'issue d'une semaine de reprise puisque j'étais malade après la No Finish Line de Paris.

Mercredi soir, je cumule le 3000m steeple et le 800 mètres aux Soirées de Saint-Maur avant d'enchaîner avec les 25 bosses jeudi matin avec mon frère et 2 amis, à la cool mais sans trop traîner quand même. Un peu de vélo et de Badminton avec Julie vendredi puis un peu moins de 20 kilomètres de marche / course du côté de chez Roger, sur la Butte de Montassis samedi après-midi après le boulot. Que de bons moments !

Dimanche, direction Crouy-sur-Ourcq ! C'est la troisième édition du Trail du Pays de l'Ourcq mais c'est ma première participation car c'est quand même à 50 minutes de la maison. Mais j'aime bien venir courir dans le nord de la Seine-et-Marne. Je ne viens pas seul puisque j'emmène Julie et un ami à elle (enfin, Julie nous emmène... :-p). Ils sont tous les deux engagés sur la courte distance (10,5 kilomètres) en individuel. De mon côté, j'ai préféré me lancer sur 18 kilomètres que 39 vues les échéances à venir. Et j'ai bien fait vue la chaleur annoncée ce week-end.

Plus exactement, 17.8 kilomètres sont au programme avec un parcours plutôt roulant mais quelques belles bosses pour environ 350 mètres de dénivelé positif au cumulé. Départ prévu pour 9h45, une heure avant le 10.5km. Une fois les dossards récupérés, direction la voiture pour finir de nous préparer.

Il fait déjà bien plus de 20 degrés avec un grand soleil et plus de 30°C annoncés dans l'après-midi donc je pars avec un simple tee-shirt et mon cuissard de course mais aussi mon sac à eau malgré la distance relativement courte de l'épreuve. Je préfère être prévoyant et avoir de quoi m'hydrater pendant toute la course. Casquette évidemment vissée sur la tête et chaussures de Trail aux pieds, je peux rejoindre la ligne de départ.

Quelques connaissances sont engagées sur ce 18km, je croise Vincent S. qui terminera 4ème malgré "une petite forme", Jeff que je côtoierai pendant quasiment toute la course et Vincent A. présent avec la Team Handi Fun Sport pour emmener la Joëlette comme bien souvent sur les courses du coin !

[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)

La course

Partie 1 (Du départ au km 8)

C'est parti pour cette nouvelle découverte ! Je prends part à de nombreuses courses pour la première fois cette année, ça fait plaisir. Positionné plutôt aux avant-postes d'un peloton d'environ 350 concurrents, je m'élance sur un bon rythme, trouvant que l'allure des coureurs aux alentours de la 10-15ème place n'est pas très soutenue. En revanche, Vincent s'éloigne bien vite et Jeff part assez fort également, je n'essaie pas de l'accrocher. Je me retrouve juste derrière l'actuelle première féminine et son pacer. Je la dépasse un peu plus loin. Elle terminera 3ème féminine et 1ère senior.

Les premiers kilomètres sont assez roulants, les 2,5 premiers permettent de trouver son rythme et sa place dans le peloton. Je laisse filer les premiers mais je reste en embuscade, vers la 12ème place, avec Jeff et un autre coureur en ligne de mire. Je ne fais pas l'effort de revenir maintenant car j'ai peur de m'emballer et d'y laisser de l'énergie. Il fait déjà très chaud et les portions non-ombragées sont rudes à supporter. Il y a quand même 18 kilomètres à parcourir.

La première difficulté n'est pas très violente mais cela monte suffisamment pour que je passe en petites foulées, à l'économie. Cela me suffit pour reprendre quelques mètres aux deux coureurs que je chasse mais par contre, je me fais déposer par un concurrent qui m'avait gentiment averti juste avant le départ que la fermeture de mon sac était un peu ouverte avant de me la fermer. Il est très à l'aise en côte mais est devancé par un autre coureur en orange qui est celui qui accompagne la fameuse féminine doublée précédemment. Une fois en haut, il se retourne en trottinant en marche arrière pour attendre sa camarade donc je le repasse facilement. Devant, le regroupement s'effectue assez vite avec Jeff, son poursuivant et celui qui vient de me déposer dans la montée.

Nouvelle difficulté un kilomètre plus loin, cela monte pendant plus de 500 mètres sur le bitume. Je gère en trottinant tandis que Jeff se fait distancer par ses deux compagnons de course. Je grignote quelques mètres mais je ne reviens toujours pas. Je profite du replat puis de la descente pour relancer, sans en mettre trop non plus.

Un peu plus loin, une belle grimpette nous attend. Cette fois, je préfère marcher un peu car les pourcentages sont assez importants donc je ne compte pas être cuit en haut de la bosse. Du coup, le trio reformé que je poursuis s'éloigne à nouveau, le yo-yo se poursuit. Mais une nouvelle fois, je reviens bien dans la descente et je réduis l'écart. Rebelote, une montée que je gère en marchant et je perds du temps mais cette fois, la descente ne vient pas tout de suite puisque nous longeons des champs. Cela remonte même encore un peu avant une nouvelle portion de plat. Je ne traîne pas mais c'est dur de maintenir l'allure, il ne faut rien lâcher. Il ne va pas être facile à aller chercher Jeff aujourd'hui !

Allez, une bonne descente pour se relancer, je jette un coup d'oeil derrière moi : il y a du monde ! Devant aussi à vrai dire puisqu'il y a la petite quinzaine de coureurs qui me devancent sur le 18km mais aussi quelques concurrents du 39km puisque nous retrouvons une portion commune aux deux courses.

Partie 2 (du bas de la bosse au ravito - km 8 à 11)

Nous voilà à l'attaque du milieu de la course avec la principale montée du parcours, presque 75 mètres de dénivelé positif en moins d'un kilomètre. Cela commence par un faux-plat montant à travers les champs avant de plus rudes pourcentages en amont de l'entrée dans les bois. Très rapidement, je me mets à marcher. Je surveille devant moi, je ne devrais pas perdre trop de temps sur Jeff. En revanche, je me fais déposer par certains de mes poursuivants.

D'abord, c'est un coureur de Roissy (USRA) qui me met une mine puis plusieurs autres coureurs dont un Junior de Val d'Europe qui se renseigne tranquillement auprès d'un autre concurrent par rapport au kilométrage, c'est là que j'apprends que nous avons fait 8 kilomètres. Enfin, en bout de côte, lorsque nous croisons des spectateurs qui nous encouragent, deux autres gars me passent, l'un motivant l'autre à bien tenir le rythme.

Allez, je relance dès que nous retrouvons de l'ombre, je me mets dans la foulée d'un autre coureur qui me passe et nous dépassons sans trop de mal les deux qui venaient de me doubler. Sur le plat, je suis plutôt efficace, c'est vraiment en montée que je suis à la peine et que je préfère gérer pour ne pas me mettre dans le rouge. Derrière, nous enchaînons avec une bonne descente assez longue donc c'est davantage mon terrain de jeu.

Pendant 1,5 kilomètres, je recolle petit à petit à Jeff et celui qui l'accompagne depuis quelques kilomètres. Je reviens à leur hauteur sur un replat et passe devant lorsque cela descend de nouveau. Je me sens mieux ici ! Cependant, le rythme est assez soutenu mais nous formons désormais un groupe de 4 puisqu'un coureur de l'Athlétik Laktik nous a également repris. Nous allons ensemble jusqu'au ravitaillement qui se situe à 7 kilomètres de l'arrivée.

Partie 3 (du ravito à l'arrivée)

Le ravitaillement, je le zappe complètement car j'ai de quoi faire sur moi avec ma poche à eau encore bien remplie et même 2 pâtes de fruit en cas de besoin mais je ne m'en servirai pas. Cela me permet de ne pas me couper dans mon élan et de garder une foulée correcte tout en me relâchant un peu. Valentin, le Junior de Val d'Europe qui s'était arrêté au ravitaillement, me dépasse à nouveau mais je parviens à ne pas rester trop loin de lui. En revanche, je laisse successivement filer le gars de l'Athletik Laktik et la première féminine, assez impressionnante de facilité. Je la félicite et elle me souhaite bon courage pour la fin de course.

Cette portion du parcours est plutôt agréable puisque nous enchaînons un léger faux-plat descendant à travers champs avec une portion favorable dans les bois, que j'apprécie particulièrement. J'ai plutôt un bon rythme mais je ne m'affole pas car je n'ai aucune idée de la distance qu'il reste à parcourir et de mes ressources face à la chaleur qui nous tombe dessus alors qu'il est près de 11h. Je fais attention à bien m'hydrater régulièrement.

On contourne ensuite le Parc de la Grange dans une partie assez roulante donc je maintiens une bonne allure mais il m'est difficile de gérer ma progression sur le parcours car je manque de repères. Tant pis, c'est au feeling. Dans les faits, on se dirige tout droit vers le kilomètre 15 donc le plus dur est fait, il ne reste quasiment plus de montée jusqu'à la fin. Une dernière bosse quand même, dans les bois avant une sortie sèche sur la route pour débouler vers une très longue ligne droite qui fait mal à ce moment de la course !

Presque 1 kilomètre de 'tout droit' sur le bitume où je me fais déposer par deux coureurs de Saint-Pathus dont la deuxième féminine, alors que la première n'est pas très loin devant. Un autre coureur reste un moment à mes côtés avant de me lâcher progressivement. C'est un concurrent que j'avais doucement dépassé en début d'épreuve donc nous avons fait une course très semblable depuis le départ.

Au bout de la longue ligne droite, virage vers la gauche et nous retrouvons un chemin plus sympa qui nous ramène vers Crouy-sur-Ourcq. Nous sommes encouragés par des bénévoles donc j'en profite pour remercier tous les signaleurs présents sur le parcours et très motivants. Ils participent amplement à la réussite de cette belle épreuve. Lorsqu'un spectateur glisse un "allez le PAAC" alors qu'un groupe de 3 me reprend, je comprends que Jeff est revenu sur mes talons.

Un autre coureur, de noir vêtu, revient à ma hauteur et me dit "on finit ensemble ?", ce à quoi je réponds que "c'est dur là" mais j'ignore qu'il ne reste qu'un petit kilomètre, c'est lui qui me l'apprend. Du coup, ça va beaucoup mieux que ce que je pensais, je m'étais imaginé qu'il restait facilement 3 à 4 kilomètres. Bon ben du coup, même si je suis dans le dur, j'ai encore l'énergie pour relancer donc je mets une petite accélération dans les 500 derniers mètres.

Du coup, je lâche légèrement les 3 concurrents qui venaient de me reprendre et je reviens à quelques pas de celui qui m'a dépassé dans la longue ligne droite mais je finis juste derrière lui après 1 heure 26 minutes et 29 secondes d'effort. Je finis 20ème sur 362 inscrits, juste devant Jeff. Un résultat très satisfaisant dans ces conditions pour 17,8 kilomètres et 350 mètres de dénivelé positif.

[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)

L'après-course

Après la course, je profite du ravitaillement d'arrivée : la boisson et les oranges font du bien ! Le saucisson et les bonbons aussi à vrai dire. Ravito plutôt complet, c'est top. Ensuite, je pars en direction du parking, ce qui me permet de remonter la course du 10.5km. Je regarde les profils des concurrents qui en finissent de leur première boucle, Julie ne devrait pas encore être passée logiquement donc je vais pouvoir la croiser. C'est effectivement le cas, elle est à une centaine de mètres de l'arche de départ où elle aura bouclé son premier tour. Elle semble marquée par la chaleur et l'effort mais à priori, elle avance bien et vue l'heure, son chrono doit être plutôt bon.

Je passe à la voiture déposer des affaires et changer de tee-shirt (celui porté en course n'est plus qu'un torchon plein d'eau !) puis je rejoins Cyril qui fait le 10.5km en relais. Il a franchi la ligne en tête aux côtés de Pascal, tous deux engagés sur le duo donc il attend son ami qui l'a relayé. Ils remportent la course haut la main, assez loin devant le 1er individuel qui finit en 46 minutes. A vrai dire, je pense que j'aurais gagné la course ne solo si j'avais fait le 10.5km du coup. Le 2ème individuel termine avec une moins bonne moyenne kilométrique horaire que les 20 premiers du 18km mais c'est ainsi, bravo à eux tout de même.

Je continue de remonter le parcours du 10.5km en encourageant tous les concurrents que je croise. Je discute quelques instants avec un bénévole avant de repartir et de croiser Nathan qui semble en bonne forme alors qu'il en finit de sa course : 5ème au scratch et 1er Junior pour sa première course, super ! Je grimpe ce qui est du coup la dernière descente du parcours dans l'autre sens avant de retrouver Julie qui en a terminé de la montée de la difficulté majeure du parcours. Lorsque je la rejoins, elle a déjà relancé sur le faux-plat montant et semble avoir un bon rythme, ça fait plaisir.

En fait, Julie a connu un début de course délicat sous la chaleur avec, en plus, une chute sans mauvaise conséquence. Mais depuis la montée de la première boucle, cela va mieux et là, elle termine bien la course. Je fais le dernier kilomètre et demi à ses côtés avec la descente puis la portion de plat qui mène au parking. Je reste avec elle jusqu'à ce que nous retrouvions le bitume puis je file sur le côté pour pouvoir prendre en photo son arrivée. 35ème au scratch sur 141 inscrits en 1h04'27 et surtout, 1ère Junior ! Youpi, double podium pour les jeunes torcéens !

Nous profitons du village d'arrivée (ravitaillement, cryothérapie pour les jeunes, buvette pour le déjeuner, bancs à l'ombre, affichage des résultats et podiums pour Nathan et Julie !) avant de partir de Crouy-sur-Ourcq alors que de nombreux concurrents du 39km sont encore en course, en plein cagnard, chapeau à eux.

Je pense que je reviendrai sur cette chouette course dans ce coin très sympa avec un joli parcours et une bonne organisation. Merci pour tout.

[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)[02/06/2019] Trail du Houssoy (Pays de l'Ourcq)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents