Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[18/04/2019] Championnat 77 de 5000m

Publié par David Gueudet sur 22 Avril 2019, 17:30pm

Catégories : #ATHLETISME

Ambiance bleuté sous le barnum sur 50 mètres

Ambiance bleuté sous le barnum sur 50 mètres

Récemment licencié à l'US Torcy Athlétisme, je m'engage en fin de semaine précédente pour les Championnats Départementaux de 5000 mètres sur piste. Ils se déroulent le jeudi soir à Chessy, une occasion pour moi de tester ce type d'épreuve. C'est seulement la deuxième fois que je vais prendre part à une compétition sur piste après la Course de l'heure à Montereau il y a 2 ans alors que j'étais non-licencié. En revanche, j'ai déjà pris part à quelques 5 kilomètres sur route. J'ai réalisé ma meilleure performance l'an passé à Brie-Comte-Robert (18'27) et je m'en suis récemment rapproché aux Foulées SoMaBé (18'47).

Par contre, les conditions au moment de la course ne sont pas optimales pour moi car je sors d'une journée de travail (je suis parti du boulot à 18h15 et j'ai directement filé à Chessy) et j'ai joué la veille en Coupe de Seine-et-Marne de Badminton (un double mixte et un simple hommes disputés). En revanche, j'ai réalisé dimanche mon record personnel sur 10 kilomètres à l'occasion de l'Ekiden du PAAC où je me suis également retrouvé inscrit à moins d'une semaine de la course. La forme est donc bonne.

Jeudi 18 avril 2019

Gymnase du Bicheret (Chessy)

Peu avant 19h00, je retrouve les membres de l'USTA sur place, au retrait des dossards. Le contexte est difficile pour le club qui vient de perdre un de ses membres chers en fin de séance au Parc de Noisiel, dimanche dernier. C'est en hommage à Laurent que tout le monde va se donner ce soir. 4 athlètes sur le 3000m chez les filles, 4 aussi sur le 5000m chez les garçons. Je prendrai le départ de la finale B vers 20h50 tandis que les 3 autres torcéens seront dans la A vers 21h15.

Le temps d'attente est assez long avant ma course et je n'ai pas beaucoup de motivation pour m'échauffer car je suis particulièrement fatigué ce soir. Nous assistons aux différentes courses qui précédent les finales du 5000 mètres. D'abord, les 2 séries du 3000m féminin puis la finale du 3000m cadets avant la finale C du 5000m et enfin, les finales B puis A.

Sur 3000 mètres, Marie-Gaëlle termine 7ème en finale B (13'17) juste devant Pauline (8e en 13'27). Thamara est 13e en 13'45 et Marie 17e en 14'36.

En finale C du 5000m, un athlète de Val d'Europe l'emporte en 17'45. J'aurais donc certainement joué la deuxième place dans cette série. En finale B, j'aurai davantage d'adversité, ce qui peut me permettre de faire un bon chrono si j'ai un peu de jus.

La course

Après quelques longueurs d'échauffement, il est l'heure de l'appel des concurrents de la finale B. Je ne connais qu'un seul de mes adversaires (Pascal qui avait fini juste devant moi sur le 5km de Saint-Pathus l'an dernier) mais je me doute que le niveau sera assez relevé. Un autre coureur, de Montereau, est persuadé que nous avons couru ensemble sur cette même course l'an dernier mais je lui certifie que non puisque je n'étais pas licencié et que c'est mon premier 5000m sur piste.

Nous sommes positionnés sur la ligne de départ, les uns à côté des autres et patientons, aux ordres du starter. A vos marques, prêts... C'est parti ! Le départ n'est pas simple car il faut essayer de se rabattre vers le couloir intérieur au beau milieu de 18 autres concurrents. Ayant l'habitude de prendre des départs rapides, je me force à ne pas m'enflammer mais je me place tout de même vers la 3-4ème position assez vite car l'allure me convient bien. Je suis calé derrière d'autres athlètes, tout va bien.

La course sera longue, je le sais. 12 tours et demi de la piste de 400 mètres, ce n'est pas rien. Il faut gérer son effort. Pour l'instant, ça va bien. Les conditions météo sont très bonnes, il fait plutôt doux alors que le soleil s'est couché. Je porte pour la première fois le maillot du club de l'USTA que Greg m'a prêté. Il est un peu grand mais ça va ! Je suis évidemment en short et je cours avec mes Kalenki Kiprun Fast.

Les premiers tous se déroulent bien même si je me sens rapidement obligé de laisser filer les adversaires que je suivais car ils sont trop rapides pour moi. Je n'ai pas l'énergie pour rivaliser avec eux aujourd'hui. Je ne m'affole pas quand l'on me dépasse et je tente de conserver mon rythme. Après un début de course incognito, je suis encouragé par les athlètes de l'USTA dans la ligne droite d'arrivée sur les tours qui suivent, vers le milieu de la course et jusqu'à la fin. Malgré la souffrance face à l'effort, c'est très agréable de se sentir poussé par les autres.

J'ai également le droit à un encouragement dans le virage qui précède cette ligne droite et à quelques conseils ou mots d'encouragement de Youssef, le coach, dans le virage d'après. Mon intégration au club s'est parfaitement passée en 3 séances sur piste, c'est très plaisant. J'ai rejoint le club pour accompagner Julie et sa mère qui viennent d'emménager à Torcy et j'en suis ravi.

La suite de la course n'est pas vraiment passionnante. Je flanche un peu, c'est dur. J'essaie de maintenir une allure correcte mais je ralentis progressivement. Je lutte contre moi-même. Je ne m'occupe pas de ceux qui me dépassent même si je suis assez étonné de constater que ce n'est pas le premier de la course qui me dépasse à un moment. Pourtant, je me fais déposer mais c'est bien un concurrent qui était jusque-là à ma poursuite.

C'est pas grave, je m'accroche. Il ne reste plus beaucoup à parcourir. A l'attaque du dernier tour, certains accélèrent quand les premiers sont dans le final. Ouf, je ne me serai pas fait prendre un tour. De mémoire, deux concurrents me dépassent dans le virage qui suit la ligne d'arrivée. Je ne colle pas leurs talons mais je relance tandis que Youssef me dit d'accélérer progressivement sur ces 400 derniers mètres.

Je suis dans le dur mais je serre les dents car je sens que j'ai encore un peu d'énergie, quand même. J'ai manqué de jus sur cette course mais j'ai de quoi bien finir. Nous revenons et dépassons un coureur de Val d'Europe Athlétisme (à qui nous prenons en fait un tour). Je mets la pression à un concurrent de l'USO Chelles qui m'a passé quelques dizaines de mètres plus tôt mais il me sent revenir et accélère.

A grandes enjambées, je donne tout dans la ligne droite finale. Je dépasse le chellois et le distance rapidement mais je ne peux pas revenir sur les coureurs qui nous précèdent. Je jette un coup d’œil au chrono avant de passer la ligne... RP ou pas RP, cela va se jouer à la seconde...

Résultat

Une fois la ligne franchie, je mets un peu de temps à récupérer car j'ai fourni un bel effort sur la fin. Ce n'était pas la grande forme ce soir donc je suis un peu déçu mais pour une première, j'ai réussi une course plutôt correcte. On se félicite mutuellement entre concurrents, on discute un peu. Je mange un morceau de banane et un morceau d'orange disposés dans le petit ravitaillement d'arrivée.

Je ne l'apprendrai que plus tard (le lendemain, en consultant les résultats) mais je bats bien mon RP sur 5 kilomètres et d'une petite seconde ! Je termine 11ème de la finale B en 18 minutes 26 secondes et 22 centièmes.

Après ma course, j'assiste à la passionnante et très rapide finale A, remportée par un trio de Val d'Europe en 15'36 ! A la lutte pendant 4850 mètres, Pierre-Edouard termine 4ème en 15'43 et passe tout proche du podium. Les autres torcéens terminent 7e en 16'17 pour Cedric et 18e en 17'23 pour Thibault, de retour de blessure.

Une très belle première expérience en tout cas malgré une forme moyenne. Un grand plaisir de partager cela avec les athlètes et supporters de l'USTA et une seule envie : y revenir !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents