Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[15/06/2018] Foulées Briardes

Publié par David Gueudet sur 17 Juin 2018, 16:25pm

Catégories : #COURSE À PIED

[15/06/2018] Foulées Briardes

J'ignorais totalement l'existence de cette course avant de voir, mardi soir, le message de Jeff sur Facebook demandant qui y participe ce vendredi. Il y a un 5 et un 10km, ce n'est pas loin et pour une fois, je ne travaille pas vendredi soir donc c'est tentant mais le timing risque d'être juste donc je prendrai ma décision au dernier moment. Tout se goupille bien et me voilà donc en route vers Brie-Comte-Robert le 15 juin pour ma première participation aux Foulées Briardes, sur la courte distance. L'objectif est de profiter de ce parcours très roulant pour faire un chrono correct après mes deux récentes expériences à Saint-Pathus (19'11) et Brunoy (19'36).

Je m'inscris sur place et je récupère mon dossard, ce sera le numéro 49. Il s'agit de mon 99ème dossard en course officielle chronométrée. Cela va me permettre de porter mon 100ème dossard sur les 13 kilomètres de l'Oxy Trail le 24 juin, 4 ans et demi après le premier, sur cette même course ! J'aime bien la symbolique.

Je retrouve alors Jeff accompagné de son fils qui tient le rôle de photographe sur les courses de son père ! Je vais donc avoir la chance de bénéficier de leurs photos pour illustrer mon récit donc j'en profite pour leur adresser tous mes remerciements car un récit avec ou sans photo, ce n'est pas pareil. L'article de la course de Jeff sera en lien à la fin de mon récit.

Inscription de dernière minute !

Inscription de dernière minute !

J'ai stationné la voiture un peu plus loin sur un parking donc j'y retourne pour finir de me préparer. Il a fait chaud dans l'après-midi donc nous n'aurons pas froid ce soir, bien au contraire. J'enfile donc mon tee-shirt jaune de l'Echappée Belle et mon cuissard court que je n'ai pas porté depuis un moment. Je mets bien sûr mes chaussures de route car nous serons essentiellement sur du bitume donc je chausse mes Kalenji Kiprun SD. Enfin, casquette Kikouroù sur la tête pour me protéger du soleil !

Je retourne vers la mairie près de laquelle le départ sera donné, en trottinant tranquillement, ce qui me permet de m'échauffer un peu. Le 5km est prévu pour 19h, juste après la course enfants (18h30) et avant le 10km (20h). Nous partons pour une boucle qui ne nous emmène jamais bien loin du village de la course, ce qui permet aux spectateurs de voir passer régulièrement les coureurs.

Le départ de la course enfants est retardé puisqu'il faut bloquer des routes donc tout est un peu décalé. Du coup, nous ne partirons pas à 19h mais près de vingt minutes plus tard. C'est assez perturbant pour bien se préparer avant le départ. En même temps, je ne suis pas hyper motivé pour faire des gammes et des longueurs avec la fatigue de la journée donc je préfère me poser à l'ombre puis attendre tranquillement au niveau de la ligne de départ, en faisant juste quelques petites accélérations.

Nous serons un tout petit peloton au départ de la courte distance donc je peux facilement repérer les prétendants à la victoire. Malgré ce petit effectif, il y a de jeunes athlètes qui seront sûrement difficiles à suivre et 3 ou 4 moins jeunes qui ont l'air bien affûtés. A vrai dire, je ne suis pas très confiant avant le départ bien que Jeff soit persuadé que je serai dans les premiers.

En place pour le départ !

En place pour le départ !

C'est donc vers 19h20, au coup de pistolet, que le départ de la course est donné. Le début de la course se fait sur la route, sur un faux-plat montant assez long. Cela part très vite. Maxime prend très rapidement les devants, poursuivi par le jeune Yoahn (un minime de Moissy-Cramayel parti au sprint). Je me cale derrière eux sur ces premières longueurs en essayant d'accrocher à leur allure mais c'est trop rapide. Je me retrouve aux côtés d'un local, Alexandre (un master 1 de Sénart Combs Brie Athlétisme) et d'Antonin, un junior de Fontenay-Trésigny. Mais lorsqu'ils me rattrapent tous les deux, je suis bien incapable de les suivre, le rythme est trop soutenu. Je laisse donc filer les quatre premiers en restant à proximité de Yoahn.

Premières longueurs... rapides !Premières longueurs... rapides !

Premières longueurs... rapides !

D'entrée de jeu, je ne me sens pas très en forme, mes sensations sont très mitigées. J'ai l'impression de beaucoup peiner très rapidement et je sens que je vais subir la course. Ce que j'ignore, c'est qu'en fait, ce n'est pas que je ne suis pas en jambes puisqu'en vérité, j'avance bien. En revanche, l'allure des premiers est effectivement bien trop rapide pour moi, sans entraînement. En plus, il fait encore très chaud. J'ai bien bu avant le départ de la course mais j'ai vite soif et très chaud donc la course va être difficile.

En haut du long faux-plat, nous tournons autour d'un rond-point pour revenir sur nos pas de l'autre côté de la chaussée. Un faux-plat descendant nous attend donc cette fois. J'essaie de ne pas trop me faire distancer en gardant en ligne de mire les premiers de la course et je guette au passage sur mes poursuivants. 2 ou 3 ne sont pas bien loin puis derrière, il y a un trou. Il faut dire qu'avec seulement 23 participants au départ, il n'y a pas beaucoup de coureurs derrière.

Au bout de quelques dizaines de mètres, nous entrons dans la zone industrielle, toujours sur la route, après un virage sur la droite. J'aperçois toujours pendant un moment le groupe de 3 qui s'est constitué à l'avant avec Maxime, Alexandre et Antonin puis, entre eux et moi, il y a Yoahn, assez isolé. Ne sachant pas du tout ce que valent les autres, je m'accroche à l'idée que certains vont peut-être caler et que je pourrai les reprendre même si je sens bien qu'il y a plus de risque que ce soit moi qui craque.

A la poursuite des premiers !A la poursuite des premiers !

A la poursuite des premiers !

Même si mon allure est bonne, je subis complètement la course car le bitume, je n'aime pas ça et là, nous n'avons que des portions sur route. Le soleil tape, il fait chaud et je finis par me faire reprendre par celui qui était à côté de moi au départ. Je m'attendais à ce qu'il soit davantage aux avant-postes mais ce n'est que maintenant qu'il me reprend. Je pensais qu'il ne serait pas seul mais si. J'essaie de le suivre mais je ne réussis pas à m'accrocher et je préfère le laisser filer vu son rythme. Je ne suis déjà pas très bien, je vais éviter de me cramer complètement.

Nous arrivons alors dans la meilleure partie de la course à mes yeux, un petit chemin tout à fait à l'ombre. Il y a bien un peu de boue sur quelques mètres mais ça se passe sans problème, il faut juste veiller à ne pas glisser. Ce passage m'est favorable, je relance un peu et je reste à distance de Yoahn et Loic (le coureur qui vient de me passer) de l'Union Athlétique de Montereau.

Au sortir du chemin ombragé !

Au sortir du chemin ombragé !

Malheureusement, nous retrouvons bien vite la route. Dommage, il y avait un chemin semblable en sous-bois juste en face ! Mais non, nous tournons dans un grand virage sur la droite en passant par la ligne droite du début, mais dans l'autre sens cette fois. Retour dans la zone industrielle et de nouveau, je subis la course. C'est assez pénible car j'ai chaud, j'ai soif et j'ai la sensation de me traîner, de ne pas avancer... alors que ce n'est pas vraiment le cas. Je suis bel et bien en difficulté mais ma foulée reste très correcte et mon rythme aussi vis à vis de ce que je peux faire habituellement.

Je garde toujours en ligne de mire les deux concurrents qui me devancent. Je croise un peu plus loin une nouvelle fois Jeff qui m'encourage à chaque fois, merci beaucoup à lui ! Avec son fils, ils n'ont que quelques mètres à faire pour nous voir passer à plusieurs endroits de la course tandis que nous faisons des détours de notre côté. C'est ainsi qu'est construite la boucle. J'essaie de me convaincre de sourire pour la photo mais non, je reste dans ma bulle, je souffre de la chaleur donc inutile de chercher à paraître autrement.

Un bon point au niveau de l'organisation, chaque kilomètre est signalé par une petite borne donc cela me fait tout de même un repère en l'absence de montre et alors que je ne connais pas du tout le parcours. Au niveau chronométrique en revanche, je ne sais pas du tout où j'en suis et j'ai l'impression d'aller moins vite que sur mes récents 5km.

Dures dures les portions bitumées !Dures dures les portions bitumées !

Dures dures les portions bitumées !

J'essaie d'accélérer un peu dans le dernier kilomètre. Je sais que je ne reviendrai pas sur les concurrents devant moi mais je sens que mes jambes ne vont pas si mal. Je file vers le final, concentré. Nous prenons ensuite une rue descendante dans laquelle je prends de la vitesse et j'aperçois encore une fois Jeff qui me motive en regardant le chrono. Dernier virage sur la droite et j'attaque la dernière ligne droite. Je vais arriver en moins de 19 minutes !

Ultime virage avant l'arrivée !

Ultime virage avant l'arrivée !

J'accélère, sur le côté droit de la chaussée avant de me rendre compte que l'arrivée se fait sur la gauche, entre les barrières. Je me rabats à grandes foulées pour essayer de finir avec le meilleur temps possible et je franchis la ligne en 18 minutes et 27 secondes ! Record personnel battu sur 5 kilomètres ! J'avais bien fait 18'03 à Etampes mais paraît-il que le parcours ne faisait pas tout à fait 5 kilomètres. Ici, c'est certain, j'en ai demandé la confirmation. Je fais donc tomber mon record de Saint-Witz de 18 secondes (18'45).

Je finis en sixième position sur 23 arrivants, très loin d'Alexandre, 1er en 16'22... Et dire qu'il ne devait pas faire la course à la base mais simplement y être en tant que signaleur puisqu'il est du club organisateur. Il devance Maxime, 1er senior en 16'39. Antonin, le junior de Fontenay-Trésigny, a un peu craqué sur la fin mais termine en 17'05. Deux autres concurrents terminent en moins de 18 minutes puisque Yoahn franchit la ligne en 17'45 et Loic en 17'56. C'est allé vite !

Derniers pas et franchissement de l'arche !Derniers pas et franchissement de l'arche !

Derniers pas et franchissement de l'arche !

De mon côté, je suis très satisfait de mon chrono malgré des sensations mitigées liées à la chaleur, la fatigue de la journée et le rythme imprimé par les premiers que je n'imaginais pas aussi rapides. Je finis 43 secondes devant le 7ème de la course et je fais un podium dans la catégorie Seniors Masculins en terminant 3ème derrière Maxime et Loic.

Pour une course improvisée, c'est un résultat très correct donc je suis ravi. En attendant la cérémonie de récompenses, je suis avec plaisir le 10km sur lequel Nicolas (de la Team FunRun77, accompagné par Marylin à vélo) s'impose. Jeff réalise aussi une belle performance en moins de 43 minutes, en améliorant son chrono de Melun de 2 minutes alors qu'il est toujours en reprise après sa longue pause pour blessure.

A présent, direction l'Aube ce week-end pour un tournoi de Badminton et la prochaine course sera l'Oxy Trail ! 6ème participation en 6 éditions et cette année, je cumule du bénévolat avec deux dossards puisque j'accompagnerai Julie sur le 13km avec mon 100ème dossard accroché au maillot avant de prendre part pour le fun au 5km pour la première fois (j'ai fait deux fois le 23km et trois fois le 13km jusque-là).

Podium Senior Masculin

Podium Senior Masculin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents