Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[26/11/2017] Cross de Coupvray

Publié par David Gueudet sur 26 Novembre 2017, 19:45pm

Catégories : #COURSE À PIED

[26/11/2017] Cross de Coupvray

Au beau milieu d'un week-end de coaching Badminton au premier Trophée Départemental Jeunes de la saison à Lagny-sur-Marne, je m'engage pour mon deuxième Cross, un an après ma première expérience dans la discipline à Chaville. Cette fois, c'est plus proche et c'est ça qui m'a convaincu de m'inscrire malgré mes occupations du week-end. 9300 mètres au programme sans aucun objectif particulier, l'occasion de se défouler un peu dans un exercice sympathique qu'est le cross.

En ce moment, je privilégie plutôt le Badminton puisque je viens d'enchaîner quelques week-ends de tournois et parce que les interclubs ont débuté. D'ailleurs, j'ai remporté vendredi soir mon Simple en deux sets et le Double Mixte en 3 manches face à Ozoir, comme la semaine précédente à Pontault.

Cependant, je participe dans une semaine à La Petite Origole (30 kilomètres) donc cela ne peut que me faire du bien de courir un peu, d'autant que nous sommes aussi dans notre période de rencontres 'courses longues' avec les écoles primaires de Chelles.

J'ai passé tout mon samedi en gymnase pour coacher et accompagner les jeunes compétiteurs de Croissy notamment et je retournerai à Lagny dès la fin de la course donc c'est un bon moyen pour profiter du temps clément du jour après une fin de semaine très pluvieuse.

Avant-course

Il ne fait pas chaud ce dimanche matin au réveil ! Tout juste un petit degré, on ne risque pas d'avoir trop chaud. Je me rends à Coupvray sur les coups de 9h00, ce qui me permet de stationner à proximité directe du village de course au domaine boisé du Parc du Château. Je récupère ainsi rapidement mon dossard puis retourne à la voiture pour me préparer. C'est le dossard 7 que je vais porter aujourd'hui. Je ne trouve pas directement mon nom parmi la liste des inscrits - ce qui m'inquiète - car une faute a été faite sur mon nom de famille donc je suis noté GEUDET au lieu de GUEUDET... Ah, sacrées inscriptions par courrier, il faut toujours qu'une faute soit faite à la retranscription de mon nom.

Je décide évidemment de partir bien couvert. J'ai sur moi deux tee-shirts, un à manches courtes et un à manches longues par-dessus lesquels je mets mon sweat fin Kikouroù qui devrait bien faire l'affaire. Casquette sur la tête, gants longs aux mains, les extrémités sont couvertes. Pour le bas, ce sera mon collant long chaud d'hiver et aux pieds, je porte mes chaussures de Trail Kalenji Kiprun XT6 puisque je n'ai pas de chaussures de Cross.

Avant le départ de la course, croise pas mal de personnes déjà vues sur d'autres courses, notamment l'Oxy Trail puisque les clubs d'athlétisme du coin sont omniprésents, c'est sympa de voir pleins de têtes connues. Je salue également Maxence que je croise souvent sur des courses et enfin, je retrouve Clément, un kikoureur avec qui je suis notamment allé aux 25 bosses l'été dernier. Je m'échauffe un peu avec lui et un ami à lui licencié au club de Val d'Europe.

En revanche, Benoît est forfait aujourd'hui. C'est lui qui m'a proposé de m'inscrire à ce Cross mais malheureusement, une douleur au mollet l'incite au repos et à la prudence. Dommage, il aurait porté le dossard numéro 1 !

La course

A 10h00, c'est un beau peloton 100% masculin qui prend le départ de la course puisque la course est exclusivement masculine, les filles participant à la distance plus courte avec les jeunes cadets et juniors. Des courses enfants auront également lieu ensuite.

Evidemment, comme pour tout cross, cela part très vite et tous les spécialistes des clubs d'athlétisme s'envolent rapidement. Je pars de mon côté assez prudemment, tout en essayant de me faufiler entre les coureurs qui m'entourent pour suivre Clément. Il fait frais mais l'avantage du cross, c'est que l'on se réchauffe assez vite. En plus, le parcours est très agréable, dans les bois de ce joli Parc de Coupvray.

Le cadre automnale est très agréable !

Le cadre automnale est très agréable !

Le début de course est assez roulant puisque nous commençons sur du plat puis nous attaquons la longue descente pas très pentue qui mène au bas du parc. Les premières centaines de mètres se passent très bien mais je sens que je n'ai pas non plus des sensations phénoménales. Je m'accroche à Clément jusqu'à ce que nous attaquions le début de la montée qui nous ramène près de l'arche d'arrivée.

La première partie n'est pas très pentue sur un chemin assez gras. Au premier tour, cela passe très bien mais je laisse filer Clément, plus efficace que moi en montée. Je manque clairement d'entraînement en dénivelé pour rivaliser sans être dans le rouge. Peu importe, je suis là pour le plaisir de toute façon. Petit replat dans l'herbe avant d'attaquer une nouvelle montée toute droite en dehors des bois.

Nous arrivons ensuite dans la partie la plus plate du parcours, favorable à la relance. Ce qui est cool, c'est que le parcours est assez varié et nous avons pas mal de virages à passer, pas de longues lignes droites monotones ennuyantes. Le faux-plat montant qui suit est un peu plus pénible à passer mais on en voit relativement vite le bout pour attaquer la partie la plus rapide du tracé.

Au deuxième plan d'un petit groupe en milieu de course

Au deuxième plan d'un petit groupe en milieu de course

Pendant toute la course, je joue au yo-yo avec d'autres coureurs. Je reviens sur certains, d'autres me dépassent mais je suis assez régulier. Evidemment, au fil des tours, cela se complique car je ne suis pas dans une forme incroyable mais c'est très agréable de courir dans ce cadre plaisant. L'avantage d'une boucle assez courte comme cela, c'est que l'on croise souvent les bénévoles et spectateurs qui nous encouragent.

Pour autant, je suis régulièrement assez esseulé sur ce parcours mais ce n'est pas non plus désagréable car c'est plutôt calme et cela fait du bien. Je profite du parcours et des bonnes conditions. Les kilomètres défilent bien et j'arrive assez rapidement dans le troisième tour. La première partie se déroule bien mais la dernière montée est plus rude. Je dépasse alors le dernier de la course à qui nous prenons un tour et que nous encourageons.

Dernière relance puis le dernier faux-plat montant passe, difficilement mais l'arrivée approche ! Ultime faux-plat descendant, je me relâche un peu et je finis bien la course avec de meilleures sensations. Je fatigue un peu mais ça y est, la ligne d'arrivée est franchie. Je suis content de ma course.

En arrière plan, en chasse derrière des athlètes de clubs du coin

En arrière plan, en chasse derrière des athlètes de clubs du coin

Résultat

Je retrouve Clément qui a fini 3 minutes avant moi. Je mange deux morceaux d'orange et une part de quatre-quarts et nous filons car je dois aller à Lagny coacher les jeunes badistes tandis que Clément rentre chez lui en courant !

Je termine à la 80ème position sur 151 participants, ce qui est correct étant donné que ce sont majoritairement des licenciés en clubs d'athlétisme qui prennent part à ce genre de courses. Je finis en 43 minutes et 28 secondes ces 9300 mètres assez accidentés et tout de même assez gadoueux du fait de l'arrosage de ces derniers jours.

Prochaine course dans une semaine avec les 30 kilomètres de La Petite Origole du côté du Perray-en-Yvelines puis je referai du court avec les 6 kilomètres de la Courtrysienne et les 10 kilomètres de la Corrida de Houilles pour finir l'année le 31 décembre. Trois dernières courses pour ce mois de décembre qui s'annonce très intéressant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents