Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes expériences sportives

Mes expériences sportives

Courses à pied, tournois de Badminton & récits en tous genres


[11/11/2017] Corrida Pédestre d'Aulnay-sous-Bois

Publié par David Gueudet sur 11 Novembre 2017, 19:25pm

Catégories : #COURSE À PIED

[11/11/2017] Corrida Pédestre d'Aulnay-sous-Bois

Initialement inscrit en Double Hommes D7-D8 au tournoi de Badminton Badabondoufle (91) pour ce samedi 11 novembre, je me suis finalement retrouvé sans partenaire suite à un forfait. Je me suis donc rabattu sur une course, en m'inscrivant dans la semaine à la Corrida Pédestre d'Aulnay-sous-Bois (93). C'est l'occasion pour moi de me défouler un peu sur petite distance, près de deux mois après la Foulée des Brettes.

Dans la semaine qui précède la course, je participe à ma première rencontre d'interclub mixte après une saison 2016-2017 en masculine. Cette année, je vais évoluer en Division 3 Départementale avec l'équipe 4 de Chelles mais pour cette première journée, je me déplace à Savigny-le-Temple avec l'équipe 2 en Division 1 pour palier une absence. Je gagne le Double avec mon partenaire face à une paire R5-R6 au terme d'un match très tendu (22-20 / 20-22 / 21-19) avant de m'incliner en Simple après un mauvais match de ma part contre un adversaire au style de jeu particulier (21-15 / 21-18).

Une semaine après l'enchaînement Foulées de Beauchamp en pacer - 1er Run & Bike à Ozoir, je rechausse donc les chaussures de route pour un format très court puisque je me suis engagé sur le 5km. Je pars vers 12h30 en direction d'Aulnay où le départ de la course est prévu pour 14h15.

J'arrive sur les coups de 13h00 sur place où j'assiste aux premières courses enfants de la manifestation. J'entre ensuite dans le gymnase où je récupère mon dossard (le numéro 242) puis me prépare tranquillement au chaud. Dehors, il ne fait pas très froid (environ 10 degrés) mais il y a un peu de vent et surtout une pluie fine permanente qui ne réchauffe pas beaucoup.
Je décide de porter deux couches en haut avec mon tee-shirt à manches longues moulant que je n'ai pas porté depuis longtemps (mais je n'ai pas d'autre t-shirt ML disponible) et par-dessus, mon tee-shirt manches courtes des Fauvettes 2016. Collant long en bas, casquette Kikouroù sur la tête et Kalenji Kiprun SD aux pieds, je suis prêt.

La course

Une fois les trois premières courses jeunes terminées, place à la nôtre avec le départ du 5km effectué dans le bon timing. Nous sommes un peu moins d'une centaine à nous élancer sur cette distance et je remarque immédiatement qu'il y a de sacrés jeunes athlètes bien affûtés des clubs locaux et je sais que je ne pourrai pas du tout rivaliser avec eux. Cependant, je suis là pour voir un peu où j'en suis et me défouler pendant 20 petites minutes. Moins, j'espère.

Le départ est donné au coup de pistolet et nous nous élançons sur la route, rue Alain Mimoun. Après quelques dizaines de mètres en ligne droite, nous entrons dans le Parc Robert Ballanger et directement, nous attaquons une belle petite bosse, une montée pas très longue mais qui plante le décor, ce ne sera pas une course plate ! N'ayant pas du tout repéré le parcours avant la course, je ne savais pas à quoi m'attendre.

Progressivement, je laisse filer une petite quinzaine de coureurs qui sont bien plus efficaces que moi et que je ne serai pas capable d'accrocher pendant cinq kilomètres. Ce n'est pas parti très vite mais le groupe de devant est composé de juniors en club d'athlétisme qui ont une foulée très efficace. Moi, je me sens plutôt bien mais je sais que l'effort va être rude.

Dans la descente qui suit, j'avance bien mais cela va vite devant, je ne peux pas suivre le rythme. Nous enchaînons assez rapidement avec une deuxième montée et je commence à avoir bien chaud : l'avantage de ce genre de distance, c'est qu'il est difficile d'avoir froid car on avance à plus de 15km/h et que cela fait bien monter en température.

Nouvelle descente puis nous sortons du parc pour retourner sur la route pour quelques dizaines de mètres avant un virage sur la gauche qui nous permet d'attaquer une longue ligne droite qui nous ramène au point de départ. C'est là que je me fais dépasser par Clara, la première féminine, une junior championne de France du 800 mètres d'après ce que j'ai compris après la course. Elle fait partie du club d'Athlétisme d'Aulnay-sous-Bois donc ses soutiens sont nombreux parmi les suiveurs de la course et on peut ainsi entendre de nombreux encouragements à son nom pendant la course.

Cela va aussi être le cas pour mon poursuivant, Vittorio. Les "allez Vitto" sont très fréquents et me permettent régulièrement de jauger où il se situe par rapport à moi. Il n'est pas loin mais je réussis à le tenir à distance et l'empêcher de revenir. On croise à ce moment les premiers de la course qui sont de l'autre côté du buisson, sur la piste cyclable, que l'on s'apprête à rejoindre à notre tour. Virage à 180 degrés pour filer en direction du gymnase sauf que nous le laissons sur notre droite puisque nous attaquons une deuxième boucle, différente de la première.

Nous retournons donc jusqu'à l'entrée du parc mais au lieu de prendre sur la gauche en direction de la côte du début, nous prenons complètement à droite. Pour autant, une montée nous attend là aussi pour nous retrouver ensuite sur les hauts du Parc d'où nous avons une vue sympa sur les chemins du bas qui nous attendent. On surplombe bien le parc et je commence à être davantage dans le dur. Je suis en résistance afin de tenir mon rang et ne plus me faire rattraper et je garde en ligne de mire devant moi un coureur en rouge et la première féminine de la course. Je ne suis pas loin d'eux et je reviens même un peu dans la descente qui suit et nous emmène au milieu du parc.

Cette fois, nous longeons un petit lac sympa, le cadre est agréable, mais l'on n'a pas vraiment l'occasion de profiter du paysage. Grâce aux différents virages, j'ai pu constater que cela ne revenait pas vraiment derrière moi mais que le fameux Vittorio de l'AS Bondy n'est pas très loin et je compte bien continuer de résister à son retour. Je sais que je ne reviendrai pas sur les deux qui me devancent mais je tiens bon. Nous arrivons au niveau de la deuxième montée de la première boucle que nous parcourons une deuxième fois. C'est la quatrième difficulté du parcours et là, j'avance les yeux fermés. Et je pense que je fais une belle grimace !

On ressort donc ensuite du parc pour retrouver les fameuses lignes droites bitumées de la suite du parcours où j'ai la sensation de beaucoup moins bien avancer qu'au premier tour, je suis dans le dur. Mais je sais la distance qu'il nous reste à parcourir, la fin est proche. Je m'applique pour bien respirer car c'est en fait ce qui me met le plus dans le dur. Les jambes répondent plutôt pas mal même si je n'ai pas de super sensations, c'est correct.

Long virage à 180 degrés pour retrouver la piste cyclable, dernières dizaines de mètres avec un ultime virage à moins de 100 mètres de l'arrivée pour quelques dernières foulées en laissant aller les jambes sans me relâcher complètement car j'aperçois le chrono et je suis bien décidé à finir en moins de 20 minutes. Je franchis la ligne après un bel effort, bien fatigué quand même, ce fût rude !

Je récupère la petite collation qui nous est donnée, qui me rappelle les cross de collège d'il y a maintenant quelques années... En effet, on nous donne un pain au chocolat et une briquette de jus d'orange, comme pour les enfants. Je marche en prenant le temps de récupérer un peu puis je retourne au gymnase pour récupérer mes affaires.

En attendant les résultats, j'assiste - avec deux personnes que je rencontre et avec qui je vais beaucoup discuter - aux deux dernières courses de la journée, le 3100m des minimes et cadets avec un jeune de Neuilly-sur-Marne qui grille dans le final les athlètes de Pierrefitte qui finissent 2, 3, 4 et 5èmes de la course ! Puis, place au 10km avec le succès d'un local après une belle bagarre à 5 pendant quasiment toute la course. Il y avait du niveau mais la difficulté de la course et les conditions météo donnent des chronos finalement en-deçà des capacités de chacun sur 10km plats.

Avec Bruno Beschizza, maire d'Aulnay-sous-Bois

Avec Bruno Beschizza, maire d'Aulnay-sous-Bois

Résultat

Je termine finalement à la 18ème place sur 91 arrivants en 19 minutes et 55 secondes. Chose rare, la catégorie "seniors non-licenciés" est récompensée sur cette course, ce qui me permet de remporter une médaille de bronze dans cette catégorie, 33 secondes derrière le 2ème et 55 secondes derrière le 1er.

 

Bilan

Une bonne organisation pour cette course que j'ai découvert aujourd'hui avec de très bonnes satisfactions (le parcours très sympa - je ne savais pas à quoi m'attendre - une ambiance sympa avec d'agréables rencontres, une récompense qui fait plaisir...). Je trouve qu'il y a parfois eu quelques manques d'informations et quelques longueurs (fin de course à 14h35, départ d'Aulnay après 17h) mais je suis ravi de mon après-midi avec en plus, un résultat final correct. C'est très encourageant.

 

A venir

Dans l'immédiat, un tournoi de Badminton, dès demain, dimanche 12 novembre, en Double Mixte D7-D8 avec Julie à Bondoufle (91) où nous avions gagné en D9-P l'an dernier. Ensuite, je vais à Pontault-Combautl jeudi prochain pour la deuxième journée d'interclub, en division 3 cette fois puis je serai en Simple Hommes et Double Hommes D7-D8 au Tournoi des Chats au Châtelet-en-Brie (77) le week-end prochain.

La prochaine course est prévue pour dans deux semaines. Je serai au Cross de Coupvray (77) le dimanche 26 novembre pour 9300 mètres au beau milieu d'un week-end de coaching en Badminton puisque le premier Trophée Départemental Jeunes de la saison se tient à Lagny-sur-Marne sur les deux jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents